Enlèvement d'épave gratuit par un centre VHU agréé

Notre service d’enlèvement gratuit des épaves se tient à votre entière disposition pour vous débarrasser des véhicules hors d’usage (VHU) qui encombrent votre espace de vie ou votre domaine professionnel.

Nous officions dans la région Île-de-France. Notre centre VHU agréé par la préfecture vous garantit l'enlèvement de vos épaves, eh oui, c'est 100% gratuit, aucun payement.

Où que vous soyez dans les département Seine-et-Marne (77), Aude (11), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) et Val-d'Oise (95), nous effectuons l'enlèvement tous véhicules hors d'usage auto, moto, scooter et poids lourds 7 j/7, intervention rapide.

On vous rappelle !

Laissez-nous votre numéro de téléphone ci-dessous, un conseiller vous contactera rapidement !

Votre message a été envoyé, merci !

Tél : 07 86 36 21 77

enlevement epave gratuit Centre VHU

Enlèvement d'épave est gratuit : Centre VHU

Epaviste gratuit : Enlèvement véhicule hors d'usage (VHU)

Nous tenons à fournir un service de qualité, efficace et réactif, pour que cette démarche soit rapide et optimale.

Nous offrons dans tous les cas les garanties suivantes :

  • Tous nos services sont parfaitement agréés : l’ensemble des démarches est validé en amont par la préfecture. En confiant l’enlèvement d’épave à nos épavistes, vous pouvez avoir la certitude de procéder conformément à la loi. Nous connaissons en outre toutes les réglementations en vigueur, y compris quant à la manière dont il convient de détruire l’épave et, le cas échéant, d’en recycler certains composants.
  • Notre gratuité est réelle, et ne suppose aucun coût caché.
  • Nous tenons à vous répondre promptement durant nos horaires d’ouverture, avec respect et bienveillance. Notre connaissance de la région nous permet aussi de comprendre rapidement votre demande et de réagir en conséquence.
  • Nous sommes aussi compétents dans le domaine administratif. Ainsi, vous n’avez pas à vous inquiéter de la manière dont l’épave de votre véhicule sera enregistrée, signalée… nous prenons en charge tous ces détails.
  • Nous disposons du matériel et des véhicules motorisés nécessaires pour emporter la carcasse et l’emmener là où elle sera recyclée. Le remorquage se fait avec rigueur, pour éviter que les pièces éventuellement récupérables ne se retrouvent endommagées.
enlevement epave gratuit

Nos épavistes ont une méthode rigoureuse et qui a déjà fait ses preuves

Enlever les épaves des VHU, c’est une tâche bien plus complexe qu’on ne peut l’imaginer. Et nous tenons à l’exercer avec autant de précision que de professionnalisme.

Nos épavistes interviennent dans toute la région Île de France et observent une méthode rigoureuse. Ils ont par ailleurs l’habitude de tous les types de véhicules hors d’usage.

Tous nos épavistes sont agréés VHU et professionnels. Ils sont à votre service 7 jours sur 7 pour vous aider et à enlever vos épaves de véhicules. En bref, enlèvement épave est gratuit.

Documents pour enlevement des epaves

De quels documents ai-je besoin pour faire enlever l’épave de mon véhicule ?

Afin de garantir un enlèvement de votre engin hors d’usage, il est important de réunir les documents suivants en amont :

  • La carte-grise du véhicule qui va être emmené à la destruction et au recyclage. Pour rappel, c’est l’équivalent d’une carte d’identité, mais pour une voiture, une moto, un camion… ou n’importe quel moyen de transport, en réalité. Cela s’inscrit pleinement dans le traitement administratif de votre demande.
    Attention : elle doit dans tous les cas être rayée et porter la mention « cédé le ». Aussi, vous devez faire figurer la date et l’heure du jour où nous sommes venus chercher votre engin. Chaque propriétaire doit pour finir signer.
  • Le certificat de non-gage (Certificat de situation administrative) datant de moins de 15 jours
  • La photocopié recto-verso de pièce d’identité du propriétaire du véhicules sur présentation de l’original. Il peut s’agir de votre carte d’identité, de votre passeport, titre de séjour ou du permis de conduire. Bien sûr, ils doivent systématiquement s’avérer en cours de validité.
  • Formulaire cerfa n°15776, rempli en 2 exemplaires avec les coordonnées du centre VHU agréé (numéro d'agrément).
  • Notre centre VHU agréé vous remet un certificat de destruction.
Epaves véhicules

Quels véhicules sont considérés comme VHU ? (Quelques exemples)

  • Les véhicules qui ne remplissent plus leurs fonctions principales : malgré les réparations, ils ne démarrent plus
  • Ceux qui, après un accident par exemple, ne peuvent décemment pas être récupérés
  • Ceux qui sont particulièrement vieux (hors véhicules de collection). Il est à noter qu’un véhicule ayant plus de trente ans nécessite moins de vérifications administratives et peut être détruit quasi automatiquement – mais cela doit tout de même être fait par des experts tels que nous !
  • Ceux qui ont subi de trop importants dégâts suite à un incendie ou autre sinistre (inondation, séisme…).

Dans tous les cas, nous récupérons l’épave et nous l’emmenons dans notre centre agréé pour procéder à la casse et au recyclage de l’engin.

Destruction VHU véhicule hors d'usage

Notre engagement pour le respect de l’environnement

Évidemment, notre mission principale, c’est de permettre l’extraction du véhicule qui vous encombre. Mais nous ne voulons pas le faire dans n’importe quelles conditions.

En effet, nous nous engageons dans le cadre du développement durable. Pour rappel, il s’agit de gérer au mieux les ressources dont l’humain dispose, et d’éviter autant que possible la détérioration de la planète. L’Union Européenne, dans le cadre des objectifs verts, met un point d’honneur à ce qu’une majorité des matériaux utilisés soient réinvestis.

Quoi qu’il en soit, voici nos engagements forts pour assurer la protection de la planète :

  • Nos méthodes d’enlèvement se font de la manière la plus écologique possible, sans pollution inutile. Puisque nous connaissons très bien la région Île-de-France, nous faisons en sorte d’emprunter les itinéraires les plus courts, dans le but de minimiser l’empreinte carbone.
  • La destruction du véhicule s’accompagne d’une récupération de tout ou partie de l’épave, selon les cas. Ainsi, nous donnons une nouvelle vie à votre VHU. Cela dépend évidemment de l’état dans lequel nous retrouvons votre ancien moyen de transport. Dans quelques situations, il n’y a malheureusement plus rien à sauver…
  • Lorsque votre ancien engin est démonté, il est aussi dépollué : autrement dit, nous nous assurons que les composants récupérés ne soient pas néfastes pour la nature, sous leur nouvelle forme.

L’ensemble de la procédure est réalisé en collaboration administrative avec la préfecture, qui s’occupera de vous délivrer un papier attestant l’achèvement des opérations. C’est particulièrement important pour officialiser la destruction du véhicule.

BON À SAVOIR

Nos méthodes sont en adéquation parfaite avec la loi, et en sont d’ailleurs la résultante.

Les résidents français peuvent bénéficier de la dépollution gratuite de leurs véhicules tel que prévu par des normes européennes, elles-mêmes retranscrites dans le code de l’environnement.

L’idée est évidemment de s’assurer que les épaves de véhicules ne deviennent pas des « déchets » mécaniques susceptibles d’être toxiques pour la nature.

Certains éléments récupérables peuvent d’ailleurs prendre des formes surprenantes après un recyclage. Que ce soit dans le domaine industriel ou pour obtenir des matériaux de construction, les possibilités sont très nombreuses. De notre côté, nous collaborons régulièrement avec des centres de récupération, afin de comprendre les mécanismes de réaffectation.

Centre VHU enlevement epave voiture epave voiture

Le contact et la communication : les priorités de notre centre VHU

Pour que l’enlèvement d’une épave se fasse sans malentendus et dans le respect des normes en vigueur, il est important que vous puissiez nous contacter et nous présenter votre situation.

  • Nous nous engageons à trouver la solution qui correspond le mieux à votre situation. En effet, selon le type de véhicule (automobile, deux-roues…) et l’endroit où il se trouve, certains ajustements sont à prévoir. Mais nous avons parfaitement l’habitude de nous adapter.
  • Plus votre demande sera précise, plus notre intervention sera efficace. Cela dit, vous n’êtes évidemment pas tenu(e) de nous décrire le VHU dans les détails : quelques repères nous suffisent.
  • Nous répondons à toutes vos questions. Sur cette page, vous devriez déjà pouvoir satisfaire votre curiosité. Mais il y a sans doute des éléments qui vous concernent plus particulièrement, et nous pensons que chaque client est unique
  • Vous pouvez nous laisser votre nom et votre numéro de téléphone : nous vous rappellerons dès que possible, pour un service personnalisé et adapté à vos attentes.

Nous sommes convaincus qu’un bon contact entre les épavistes et les propriétaires des véhicules permet d’éviter au maximum les impondérables. C’est en tout cas sur cette base que nous avons forgé notre très bonne réputation en Île-de-France.

Pourquoi ai-je besoin d’un épaviste « agréé V.H.U » ?

C’est tout simplement une question de loi. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les textes légaux sont particulièrement stricts à ce sujet.

Votre épave doit être prise en charge par un épaviste « agréé V.H.U », absolument. Dans le cas où vous contreviendriez à cette obligation, la sanction maximale correspond à deux ans de détention et à une amende pouvant s’élever à 75.000€.

Si les peines sont aussi dures, c’est parce qu’il y a, derrière ces principes législatifs, l’idée de gérer les déchets produits par l’activité humaine, qui peuvent dans certains cas s’avérer toxique et dangereux pour l’environnement. Les enjeux climatiques et l’épuisement des ressources rendent ce genre de procédures absolument capitales.

Attention : certains épavistes fonctionnent de manière illégale. Ils ne sont pas agréés par la préfecture, et se servent d’une fausse autorisation ou comptent sur le fait que les propriétaires ne demanderont pas à vérifier. De notre côté, évidemment, nous avons toutes les validations nécessaires pour vous proposer notre service d’enlèvement des V.H.U sans frais, et selon les règles établies.

Suis-je obligé de faire enlever mon V.H.U ?

En principe, dès que votre véhicule est considéré comme hors d’usage, que c’est donc une épave au sens juridique du terme, vous devez immédiatement en demander l’enlèvement. Plus vous tarderez, plus vous vous exposez à des sanctions en cas de vérification.

Notre service d’enlèvement d'épave totalement gratuit vous permet de respecter la réglementation.

Et pour ceux qui se demandent pourquoi la loi est aussi stricte à ce sujet, voilà quelques explications propres à éclairer votre lanterne :

  • Les pièces d’un véhicule, comme tout ce qui compose les objets mécaniques en général, se désagrègent avec le temps, et les différentes matières qu’elles contiennent ont un impact délétère sur la nature qui nous entoure. Tant que l’engin est fonctionnel et en bon état, cela ne pose aucun problème. Mais quand il se retrouve à l’abandon, l’usure est vectrice de complications.
  • Selon les contextes, les pièces d’une voiture, d’une moto ou autres appareils motorisés risquent de provoquer des situations particulièrement indésirables : un enfant qui se coupe en jouant dans la carcasse, un animal qui passe par là… Il est important d’écarter tout danger. Les accidents liés à des moyens de transports laissés dans la nature sont plus fréquents qu’on ne le croit. Ils surviennent particulièrement dans les zones rurales, où certains propriétaires peu consciencieux laissent les carcasses s’entasser sur leur terrain. Il faut absolument éviter ce genre de situations.
  • Dans tous les cas, de nos jours, l’accent est mis sur la récupération. Tout ce qui pourrait servir à nouveau, dans un autre contexte, doit être examiné.

Que faire si j’ai perdu un des documents mentionnés ci-dessus ?

En principe, s’il manque la carte grise, la pièce d’identité (C.I ou passeport) et le certificat de non-gage, nous ne sommes pas en mesure d’opérer. Cela dit, nous sommes ouverts à la discussion si vous disposez d’un document, fourni par les autorités, expliquant clairement la situation

Dans certains cas, aussi, la carte grise n’est pas nécessaire. Il sera simplement indiqué dans les documents attestant la destruction du véhicule qu’au moment où le propriétaire a remis l’engin, les papiers n’ont pas pu être fourni.

Pour obtenir de plus amples informations, le mieux est encore de nos contacter. En effet, pour les véhicules acquis hors de la France, les véhicules de collections et autres cas particuliers, des procédures administratives parallèles et l’exigence d’une documentation supplémentaire sont à envisager. Seul un contact direct nous permettra d’établir votre profil.

La destruction d’une épave : puis-je le faire moi-même ?

Non. À moins que vous ne soyez vous-même centre VHU agréé préfecture, vous n’avez pas le droit de procéder à une destruction et à un recyclage personnel de l’engin dont vous êtes propriétaire.

Nous intervenons justement gratuitement en tant qu’épaviste pour la région Île-de-France afin de remplir cette tâche de manière professionnelle, selon les normes établies par le gouvernement.

Dans tous les cas, les procédures de destruction et de recyclage supposent un matériel particulier, lui aussi vérifié et étalonné selon les normes en vigueur. Notre centre dédié au transport et au traitement des épaves dispose de toutes les infrastructures nécessaires.

En combien de temps puis-je espérer l’enlèvement de l’épave ?

Nous faisons tout pour intervenir le plus rapidement possible. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous laisser un message ou à nous téléphoner pour que nous puissions convenir d’un rendez-vous.

« VEI » et « TNR » : qu’est-ce que c’est ?

Notre service d’enlèvement V.H.U se veut sérieux et complet. C’est pourquoi nous connaissons tous les termes techniques liés aux engins inutilisables. Voici justement la signification des acronymes.

  • Par VEI, on entend « Véhicule Économiquement Irréparable ». Il s’agit des moyens de locomotion dont la réparation coûterait trop cher par rapport au prix d’achat
  • Par TNR, on entend « Techniquement Non Réparable ». Dans ce cas-là, l’engin est si défectueux qu’aucune maintenance ne semble envisageable

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander son avis à un spécialiste avant d’engager les procédures d’enlèvement.

De quoi s’occupe un centre VHU ?

Évidemment, comme vous l’avez compris, nous nous chargeons de récupérer, sans rien vous faire payer, vos véhicules hors d’usage. Nos équipes peuvent intervenir en Île-de-France pour un remorquage sûr et efficace.

Mais ce n’est pas tout :

  • Nos employés sont spécialistes dans la revalorisation des épaves. En effet, une voiture, par exemple, est composée de très nombreuses pièces. Certaines sont irrécupérables, parce qu’elles sont trop endommagées. D’autres, en revanche, peuvent être réinvesties. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire : autrement dit, les pièces font partie d’un cycle, qui présente des avantages à la fois économiques et écologiques.
  • En tant qu’épavistes agréés, nous sommes en mesure de procéder à la destruction administrative des VHU. En effet, comme vous le savez, chaque engin a une immatriculation. Celle-ci doit disparaître via une démarche légale, que nous prenons évidemment en charge.
  • Nous procédons à la dépollution des épaves, afin de s’assurer qu’elles ne soient pas nocives pour l’environnement.
  • Nous fonctionnons évidemment en tant que centre de récupération : avant leur destruction physique et administrative, les épaves rejoignent nos quartiers généraux.

Comment expliquer que l’enlèvement d’une épave soit gratuit ?

De nos jours, peu de services ou de produits sont gratuits. Le fait que nous proposions l’enlèvement des V.H.U sans la moindre dépense de votre part peut donc s’avérer surprenant.

En réalité, c’est ainsi que procèdent tous les épavistes en France. Du moins, tous ceux qui agissent avec honnêteté.

Le gouvernement souhaite promouvoir la destruction rapide des épaves, pour éviter tous les débordements et complications que leur conservation implique. Ainsi, les propriétaires pour qui chaque euro compte n’ont pas à se faire de soucis : l’opération ne représente aucun frais.

Mon véhicule épave est assuré : que dois-je faire ?

Nous ne sommes pas en charge de la partie administrative concernant votre assurance. Dès lors, vous avez l’obligation de signifier à cette dernière toute procédure concernant l’enlèvement et la destruction de votre épave.

Suite à la destruction de votre voiture épave, notre centre VHU agréé vous remetra la certificat de destruction. Vous devez informer votre assurance. Pour prouver que votre véhicule est hors d'usage, vous devrez joindre un certificat de destruction à votre lettre de résiliation.

Puis-je revendre mon V.H.U ?

Si vous souhaitez revendre votre V.H.U (épave), vous ne pouvez légalement pas le faire auprès d’un particulier. Seules des entités agréées, comme la nôtre, sont en mesure de jauger la valeur d’une épave, ou plus exactement de ses pièces.

Dans tous les cas, voici certains éléments à connaître concernant le processus de revente :

  • Nous ne pouvons pas vous garantir que l’une ou plusieurs de vos pièces auront de la valeur
  • Notre expertise nous permet d’identifier, le cas échéant, les éléments qui pourraient faire l’objet d’un réinvestissement.
  • Dans tous les cas, le processus de destruction et de dépollution, tel que nous le pratiquons, est nécessaire avant un réinvestissement.

Attention : si une annonce sur Internet propose le rachat de vos pièces (ou la vente de matériel), nous vous déconseillons vivement de contacter la personne. En effet, le traitement des pièces rattachées à une épave est soumis à un contrôle strict.

Aussi, dans tous les cas, puis votre véhicule hors d’usage est, par définition, inutilisable… il est très pu probable que l’ensemble soit sujet à une revente.

J’ai identifié une épave dans mon voisinage : puis-je vous appeler pour la faire enlever ?

C’est le propriétaire du véhicule qui doit faire appel à nos services gratuits (région Île-de-France) pour le remorquage, l’acheminement, la destruction et la dépollution de son épave (puis, éventuellement, la récupération de certaines pièces).

Si vous n’avez pas de lien administratif avec l’engin, vous n’êtes donc pas habilité(e) à enclencher la procédure.

Que faire d'une voiture abandonnée sur la voie publique ?

Assurez-vous tout d’abord que la voiture soit bien d’une épave ? Si la voiture abandonnée est garée sur la voie publique, notre centre VHU ne peut pas l'enlever, contactez la mairie ou les services de police municipale en vous munissant du numéro de la plaque d’immatriculation et des références du certificat d’assurance (papillon vert) qui figure sur le pare-brise.